ROADTRIP ECOSSE – Deux jours sur Skye, la sauvage

    Youhouuuu !!! Voilà la partie île de Skye de mon roadtrip en Ecosse.

Comme je vous l’expliquais dans le premier article consacré à l’écosse et ses Highlands, je suis en ce moment même au pays des moutons et des kilts entre explorations, apprentissage de mon anglais et découverte de superbes personnes grâce au Woofing [via Workaway]. Et je vais vous en parler un moment de l’Ecosse car j’y serai resté 4 mois, à vadrouiller entre Highlands, différentes îles, Borders, grandes villes et l’archipel des Orcades 😀
Mais aujourd’hui concentrons nous sur l’île de Skye que j’ai sillonnée avec mon amie Manon au volant de notre petite voiture de loc’. Beaucoup disent que c’est l’île à ne pas manquer !! C’est vrai qu’elle réserve de belles surprises, de beaux paysages. Et encore j’en ai loupé certains [j’en garde sous la pédale pour avoir un prétexte et revenir ^^]. J’y ai adoré le fameux Old man of storr, la vue de ouf’ du Neist Point, les balades en pleines nature.

Après les Highlands, nous avons pris la route sur Skye. Nous y avons passées deux jours pleins, ce qui est un minimum à mon avis. Sur la route et au bord des falaises nous avons vu… Des moutons !

Ahh les moutons écossais >> Bon beh ce n’est pas une légende il y en a absolument partout. Bien sûr dans les champs, mais ils ne s’arrêtent pas là. Tu les verras sur la route cherchant un brin d’herbe à brouter dans le béton, en bord de rivière why not, en bord de falaise où ils semblent kiffer les sensations fortes pendant qu’ils mangent. Bref ! Méfiez-vous ^^
L’avantage c’est que ces animaux sont plutôt chou, bien drôles [oui, moi quand je les vois courir en claudiquant ou manger leur herbe par série de déboitage de mâchoire, je ris !] et photogéniques.

    The Old Man Of Storr
Lîle de Skye est, comme je l’avais lu, prometteuse. Attention, ça ne veut pas dire que sur le « continent » les choses sont moches ^^ Sur Skye j’ai adoré une chose plus que tout : la randonnée pour arriver en haut du Old Man of Storr.
Je dois dire que j’ai complètement succombé à ce lieu. On y voit une roche en équilibre au beau milieu d’un décor rocheux et vallonné. Une fois là-haut on est comme sur un plateau un peu rocailleux et montagneux. On se sent tout petit et moi j’adore ça. L’Homme est à sa place !
Précision >> La montée est un peu longue mais franchement abordable pour petits et grands, donc ça c’est plutôt good.
Sur la route on s’est arrêté et on a marché juste quelques mètres jusqu’au Duntulm Castle, à flan de falaise, un peu posé au bout du monde 🙂
    Les Fairy Pools: ou ces petites cascades et piscines !
Ces mini cascades qui descendent la montagnes et qui sont par endroit d’une eau claire et bleue toute
belle. La « rando » n’est pas compliquée, mais nous avons eu un vent Horrible dont je me souviens encore ^^ J’étais un peu congelée du coup !
Paraît-il, et je comprends pourquoi, qu’en été c’est d’autant plus beau, avec le soleil bien présent. Certains même s’y rafraîchiraient… Bon je suis encore sceptique sur la nécessité de devoir se rafraîchir en Ecosse ^^
   Le Neist Point : le fameux, le beau, le phare au bout du monde !
C’est ce bout de côte où tu as une vue imprenable sur l’océan. La falaise est super « dentée » ce qui lui donne un côté un peu mystique et effrayant. Le phare quand à lui fait une belle touche de couleur pour moi [ou gâche le paysage pour d’autres ^^]. C’est un lieu à ne pas rater !

                            RAASAY HOTEL :
Ah cet hôtel on l’a kiffé c’est rien de le dire. Pour s’y rendre il faut prendre le ferry à Sconer pour l’île Raasay. 25 minutes la traversée, à 3.70 livres l’A/R c’est rapide, pas cher, et ça permet de faire un ptit tour en ferry ^^

L’hôtel est d’abord grand et beau. Vous y trouverez en effet une bibliothèque, une salle avec un billard, une salle de jeu avec ping-pong, un bar, et les chambres. Parlons-en !! Nous avions pris une chambre double et avons trouvé un bien confortable lit king-size, le paradis !
Le déjeuner été compris dans le prix et on s’y est bien régalé. Le restaurant propose également de bonnes choses. Et pour finir en beauté : le personnel est absolument adorable. 

Je vous dis bye-bye en espérant que cet article aura donné envie à ceux qui 
ne connaissent pas l’Ecosse d’y aller ! Le froid et la pluie ne sont pas si
présents
et ce que vous y verrez est vaut mile fois le détour. 

Retrouver ici l’article sur les Highlands et quelques conseils
Et prochainement je vous parler de l’île Arran et sans doute du 
parc national des Cairgorms [où parait-il je vais rencontrer des rennes].  

Je vous rappelle les liens utiles si vous voyagez en Ecosse :
Visitscotland : tu y trouveras beaucoup d’information sur toute l’Ecosse.
Walkhighlands : toutes, je dis bien toutes, les balades écossaises y sont référencées.
Ca va de la big rando de 8h à la petite excursion en forêt d’1h. On y trouve les détails
du trajet, le temps qu’il faut prévoir, le niveau de difficulté, quelques photos.
Le tout est classé par région d’Ecosse. Au début ça semble fouillis mais en fait
c’est très simple d’utilisation.
Scotrail : tu y trouvera les trains et horaires dont tu as besoin, partout dans le pays.
Calmac : celui-ci concerne les Ferry.

Mouack Mouack les loulous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s